fbpx
Le thaï massage ou Nuad Boran fait partie pour nous en occident de la grande famille des thérapies manuelles dont le toucher est bienfaisant, réparateur et parfois salvateur. 

Atypique, contrairement à beaucoup d’autres soins, il se pratique habillé et originellement sans huile végétal. Bien qu’il existe sur table de massage, le thaï Yoga Massage se pratique au sol sur un futon. 

Parfois mystérieux, le Nuad Boran n’offre pas toujours une bonne réputation à ceux qui ne le connaissent pas. 

Et pourtant… Techniques ancestrales et origines multiples, le massage thaïlandais prévient des maladies et soigne des maux insoupçonnés. 

COMMENT PEUT-ON DEFINIR LE THAÏ YOGA MASSAGE ?

Selon « L’acte de protection et de promotions des sagesses médicales Traditionnelles » ainsi que « L’acte de pratique des arts de santé traditionnels » publiés en 1999 par le ministère de la santé de Thaïlande :

Les médecines Traditionnelles thaïes consistent en des pratiques de diagnostic et de soins, basés sur les textes anciens et les connaissances orales thaïes transmises de génération en génération.

Elles comprennent un corps de connaissances générales. Une philosophie de la santé qui est en accord avec la culture bouddhiste thaïe. Elles comportent également des disciplines particulières comme l’herboristerie, les soins pré-et-post-nataux, les postures et étirements du Yoga Thaï, le Nuad Boran, les conseils diététiques, les conseils de vie, ainsi que les pratiques rituelles et méditatives.

HISTOIRE DU NUAD BORAN

A l’origine, la légende dit qu’il y a 2 500 ans un moine indien et médecin contemporain de Bouddha, du nom de Jivaka Kumar Bhaccha aussi nommé Shivago Komarpajfonda cette méthode de massage. Dès lors, l’objectif était de réduire les déséquilibres qui surviennent entre corps et esprit.  

Aujourd’hui encore, il est considéré comme le père de la médecine thaïlandaise. 

Thaï Yoga Massage Jivaka Kumar Bhaccha
C’est ainsi, que sa mémoire est encore célébrée aujourd’hui par le biais des pujas (recueillements). Un texte en pali (ancien langage sacré du Bouddhisme Théravada) est récité avant et après les cours.

C’est pourquoi, les praticiens commencent leur activité par un moment de méditation et de prière. En effet, ils assemblent leur propre énergie et se mettent en phase avec le processus de soin qui nécessite compassion, bonté, joie et équilibre.

Ainsi, le massage et la médecine traditionnelle thaï sont issus des méthodes ancestrales bouddhistes de la médecine Ayurvédique, provenant de l’Inde, ainsi que de la médecine traditionnelle chinoise.

De plus, le massage est une branche de la Médecine traditionnelle thaïe, qui en comporte trois autres :

1. La pharmacopée par les plantes

2. La diététique

3. Les pratiques spirituelles par la méditation

Evolution

A l’origine, la médecine traditionnelle thaïlandaise prend ses racines dans la période précédant Shukothai. C’est à cette époque que le roi Chaiworama VII (1182-1186) fit construire deux hôpitaux dans le nord-est de la Thaïlande.

Plus tard, elle évolue dans les périodes d’Ayuthaya ponctuée pendant les règnes de Rama II à Rama IV.

Par ailleurs, le Siam subit deux attaques birmanes qui détruisirent complètement la cité ainsi que la plupart des écrits concernant la pharmacopée et les techniques de soins.
C’est la raison pour laquelle certains textes de médecine ont été transcrits en langue pali sur des feuilles de palmiers.

Par la suite, toutes les formules de la pharmacopée thaïe seront inscrites sur les murs du temple, Wat Pho, le plus grand temple de Bangkok.

Temple Wat Pho Bangkok, inscription thaï

Wat Pho : Le temple du massage thaï

Traditionnellement, le Savoir est transmis oralement et par la démonstration. Pour autant, cela n’empêche pas une codification précise qui est conservée par les moines dans les temples et particulièrement au Wat Pho de Bangkok.
Epigraphes Thaï massage Wat Pho

Lakshanas représentant les 108 états de Bouddha.

De fait, le massage thaïlandais se pratique plus ou moins sous sa forme actuelle depuis plus de 1 000 ans, d’où son nom de Nuad Bo Rarn (massage millénaire médical).

Le Wat Pho est considéré comme le berceau de l’instruction de la médecine traditionnelle Thaï.

Ainsi, depuis 1962, il héberge une école de massage et de médecine traditionnelle réputée.
De nos jours, nous pouvons admirer ces fameuses épigraphes dans ce temple très vénéré.

Représentation des tablettes en pierre du temple à Wat Pho
Tablettes en pierre représentants les Sen ou méridiens à Wat Pho – Bangkok

Pourtant, cet enseignement était réservé aux moines. Ils pratiquaient le massage comme technique de santé au même titre que l’utilisation des herbes médicinales.

C’est dans ce temple que sont conservées les plus anciennes « tablettes » en pierre qui décrivent les méthodes traditionnelles pour redonner et maintenir la santé et l’équilibre.

Old Medicine School : La première école à Chang Maï

Originellement, Ajahn (Maitre) Sintorn Chachakan est le fondateur de la Old Medicine School à Chang Maï. Il a été formé pendant des années à l’école du Wat Pho. Par la suite, il y est devenu enseignant.
Old Medicine School Chang Mai for Thaï Massage

Fort de son succès et avec l’accord du Roi, il ouvre en 1973 un centre de soins à Chang Maï.

Ainsi, il entreprit d’enseigner le massage à des non moines et à des étudiants venus de l’Occident.

De plus, il a également adapté la technique aux « gens du Nord » en ralentissant les rythmes et en allégeant les pressions.

Puis, au début des années 2000, son école a obtenu l’accréditation royale. Celle-ci lui permet de pratiquer des massages et de former des praticiens.

En somme, l’enseignement d’Ajahn Sintorn est à l’origine d’un très grand nombre d’écoles à Chiang Mai. En effet, beaucoup d’enseignants actuels ont d’abord été formés à Old Medicine Hospital et ont ensuite ouverts leur propre école.

 

Les 2 Types de Thaï Massage

De nos jours, en Occident, 2 enseignements sont toujours identifiées.Tout d’abord, celle du Nord plus douce et puis celle du Sud, plus appuyée et plus rapide. Pour autant, les Thaï ne font pas vraiment cette différence.

Pour eux, il existe 2 types de massages : le Massage Royal réservé aux hauts dignitaires de la cour royale et le massage pour le reste de la population.

De fait, le massage royal est effectué avec le plus grand respect. Par conséquent, les contacts sont limités avec le corps royal. Les étirements sont bannis ainsi que les contacts avec les pieds.

C’est pourquoi, la « lignée » de laquelle est issu l’enseignement compte beaucoup en Thaïlande. Cela indique que le praticien est formé de façon authentique et dans le respect des traditions.

Illustration Massage thaïlandais traditionnel Nuad Boran

LES FONDEMENTS DU THAÏ YOGA MASSAGE

Afin de mieux comprendre les différents héritages qui ont permis au massage thaïlandais d’être tellement riche, efficace, mais aussi énigmatique et mystérieux, l’étude des fondements, selon l’ouvrage de Charles Breger « Thérapie corporelle Thaie, Nuad Boran – Des sources à la pratique » apporte un éclairage précieux.

Il évoque 5 principes qui établissent l’identité du massage thaï. De ces 5 principes, 4 sont issus de courants sociétaux, culturels, philosophiques ou religieux.

1. Holistiques

Premièrement, la strate animiste induit les principes holistiques qui sous-entendent la sensibilité à l’interactivité entre le donneur et le receveur.

Afin d’acquérir cette sensibilité et cette écoute, de nombreux paramètres doivent être réunis.

Le principe de nature

Premièrement, il doit être total, c’est à dire le respect de l’environnement dans lequel on exerce le soin. Mais aussi les matériaux environnants et les habits portés doivent être en adéquation avec la nature.

Le vide à soi-même

Il consiste à être conscient du moment présent et laisser de côté ses préoccupations afin de ressentir au maximum les attentes et besoins du receveur.

L’écoute

Tout d’abord, il complète le principe du vide. Ensuite, il se définit par l’anamnèse du début de séance. En effet, les informations que le receveur peut nous communiquer sont essentielles afin de faire un travail le plus juste et précis possible.

L’approche intuitive

Elle se définit non seulement comme les techniques que le masseur adopte à partir des douleurs et maux évoqués par le receveur, mais surtout comme toutes les techniques qu’il adoptera au fur et à mesure du soin et de son ressenti.

La fluidité

Elle est adoptée par le praticien pour être juste dans son approche en « perfect feet ». Ainsi, le but est de ni bloquer, ni choquer le receveur afin que les fluides solidifiés se refluidifient afin de lever blocages et tensions.

L’inter-activité

Elle se caractérise par la transmission de notre état d’esprit et de notre humeur au receveur. En effet, il est primordial d’avoir une humeur neutre afin de transmettre un massage de qualité avec une posture juste et le meilleur geste possible. Ainsi, le but est de transmettre uniquement des bonnes vibrations.

2. Éthiques

Deuxièmement, de la strate hindouiste découle l’éthique et le souci de s’inscrire dans une lignée. L’idée est que la connaissance et les compétences sont transmises de génération en génération.

    3. Méditatifs

    Troisièmement, la strate bouddhiste apporte les principes méditatifs. Le massage thaï se pratique dans un état mental apaisé. Le praticien est donc dans le moment présent. C’est pour cette raison qu’il est conscient de son propre corps et de celui du receveur.

    De plus, il sera attentif à la respiration du receveur et calera le rythme de son massage en fonction de celle-ci. Son attention est dite ouverte favorable à la conscience corporelle.

    La pratique de la méditation offrira au thérapeute une écoute exacerbée des tensions à lever en travaillant sur les sensip et lignes énergétiques. Enfin, il adaptera également une pression adéquate synchronisée avec le rythme respiratoire du receveur.

    4. Efficacité

    Ensuite, la strate productiviste offre les principes d’efficacité sans lequel aucune entreprise ne peut survivre. Dans le temps qui lui est imparti, le praticien a pour objectif d’apporter un maximum de bienfaits pour justifier la valeur de sa prestation.

    Par conséquent, il ne doit pas proposer une succession de techniques, mais au contraire sélectionner celles qui seront bénéfiques aux maux, blocages et besoins du receveur.

    5. Individualisation

    Enfin, de ce principe d’efficacité en découle le principe d’individualisation, car pour être efficace, le massage doit être adapté et individualisé aux besoins de chacun.

    Pour cela, le praticien doit disposer de qualités d’écoute, d’observation, de réflexion et de décision.

    C’est ainsi, qu’il mettra au service du receveur les techniques les plus adaptées et ses meilleures habiletés gestuelles et motrices.

    LA CHARTE DU PRATICIEN

    JE M’ENGAGE à :

    – dédier mon travail au but d’améliorer la santé des gens.

    – obéir aux règles de l’éthique professionnelle*.

    – continuer à apprendre et à progresser.

    – maintenir ma dignité et celle de la profession en favorisant les relations harmonieuses dans la profession.

    *Règles de l’éthique professionnelle

    • Prendre soin du bien-être des gens et fournir un service de qualité pour tous.
    • Exercer sa profession avec honnêteté et compassion, absence d’avidité, dans le respect des lois en vigueur.
    • Continuer à développer ses connaissances et à améliorer sa pratique.
    • Maintenir la confidentialité de l’expression et des pathologies au travers des clients. Rester humble. S’abstenir de tout acte impoli ou traitement rude du client.
    • Se détourner des excès de boisson, de tabac ou de jeu. Le sexe est interdit avec les clients.
    • S’abstenir de pratiquer le Nuad Boran dans les lieux inappropriés qui pourraient avoir des connotations sexuelles.
    • Coopérer avec les autres membres de la profession et les respecter publiquement.
    • Collaborer avec les organisations qui sont engagées dans le programme de renaissance du Nuad Boran Thaï.

    Conduite du praticien en nuad boran

    • S’habiller de manière à garder un aspect positif
    • Maintenir la propreté de soi-même et des lieux
    • Prononcer l’invocation de Shivago Komarpaj et saluer son client. Respecter l’intégrité de sa personne
    • Garder la bonne distance avec le receveur
    • Ni fumée, ni boisson alcoolisé dans la salle de travail. Un client pris par la boisson ou surexcité sera éconduit
    • S’informer de l’état de santé du patient et lui expliquer le processus du Nuad Boran la première fois
    • Observer les contre-indications. Arrêter le traitement s’il ne donne pas de résultat et adresser le client à un médecin ou personnel de santé plus qualifié

    Je vous invite à découvrir les secrets du massage thaï dans l’article suivant intitulé « Techniques et bienfaits du Thaï Massage« .

    Cet article vous livre les concepts du Thaï massage, quelques unes de ses techniques ainsi que les bienfaits qu’il procure.

    %d blogueurs aiment cette page :